Enfants et écrans? 4 conseils d'un neuroscientifique

Written on

July 5, 2018

Written by
George
Software Engineer

C’est la question qui revient le plus de la part des parents de tout-petits: “Quelle est la bonne manière d’intégrer un temps d’écran dans le quotidien de mon enfant?”. A une période où les enfants sont les meilleurs apprenants du monde, entre la naissance et le moment où ils entrent à l’école primaire, beaucoup de parents se demandent s'ils doivent laisser l’accès à la télévision et aux applications, ou pas, et comment procéder de la meilleure façon qui soit. Et bien, il n’y a pas de réponse magique… mais j’ai posé la question à un vrai expert:

Alexandro (Sasha) Vicente-Grabovetsky est Neuroscientifique en Cognition. Il possède un doctorat de l’Université de Cambridge, avec une spécialisation dans la partie du cerveau qui est responsable de l’apprentissage et de la mémoire. J’ai demandé à Sasha quels étaient ses conseils quant à l’utilisation des écrans dans les premières années de la vie d’un enfant.

Voici ses quatre conseils.

1. Les écrans ne sont ni bons ni mauvais en soi, ce sont des outils.

Le principal conseil de Sasha c’est que les parents ne doivent pas se sentir coupables de laisser leur enfant regarder la télévision ou utiliser un smartphone, même jeunes. Néanmoins ils devraient comprendre comment utiliser au mieux ces outils. Sasha rejette l’idée de la peur, un peu démodée maintenant, “d’addiction à l’écran”:

"Vous ne devriez pas vous inquiétez d’une quelconque addiction à l’écran, à moins que votre enfant ne passe de nombreuses heures consécutives devant un écran."

Il explique que la télévision ou les applications peuvent être utilisées pendant de courtes périodes avec des effets positifs, et que les parents peuvent trouver beaucoup de jeux éducatifs soigneusement conçus, ainsi que des programmes télévisés de qualité, s’ils font leurs recherches. Le plus important a savoir c’est que l’écran n’est ni bon ni mauvais en lui-même. Sasha précise aussi:

"Il n’y a rien de magique ou de spécial concernant les écrans. Ils permettent une interactivité élevée. Une application, de la même façon qu’un livre, peut être utilisée de façon très positive, mais elle peut aussi être négative."

2. Les temps d’écran ne sont pas tous les mêmes.

La question à se poser n’est pas si vous devriez utiliser les écrans, mais comment le faire. Sasha conseille:

"Tout est question de la qualité du temps passé sur l’écran."

Si votre enfant regarde la télévision, ou utilise une application, rendez l’expérience positive en choisissant un contenu éducatif, et participez avec votre enfant.

De nouvelles recommandations de la part d’une Association de Pédiatres suggèrent que les enfants entre 2 et 6 ans utilisent les écrans pour un temps maximal journalier de deux heures. Ce temps n’aura pas de conséquences sur leur développement. Ils recommandent aux parents de rechercher des expériences positives et interactives, telles que des “chats” vidéo avec la famille, des applications éducatives, et des contenus télévisuels ou vidéo conçus pour aider l’enfant à apprendre. Discuter en famille sur Skype ou jouer à un jeu interactif qui développe le cerveau sont des façons hautement positives d’utiliser les écrans à partir de 2 ans.

3. Privilégiez l’actif au passif.

Le temps d’écran, comme nous l’avons vu, peut prendre différentes formes. Il y a le temps d’écran passif, comme regarder la télévision ou YouTube, et il y a le temps d’écran actif, comme jouer à des jeux ou discuter grâce à la vidéo. Il est important de créer des expériences d’apprentissage actives, et les écrans peuvent aider.

Sasha explique que l’équilibre est la clef de tout: "Les enfants peuvent passer du temps à jouer avec les écrans, ce qui va développer certaines compétences; et les enfants devraient aussi passer du temps à bouger, à l’extérieur, afin de développer également leur habileté physique." Ce qui est important c’est de faire les deux, et de trouver l’équilibre.

4. Consacrez du temps à rechercher les meilleures expériences.

Sasha explique que pour le développement neurologique, la chose la plus importante est de fournir à l’enfant un environnement propice dans lequel il a les outils pour pouvoir explorer et apprendre.

"Plus un enfant a d’opportunités pour développer ses talents et ses intérêts, mieux c’est."

Voici notre liste de quelques bonnes ressources à tester avec votre enfant:

  • Club Lingumi, l’application d’apprentissage ludique pour enfants de 2-6 ans

Nous avons conçu le Club Lingumi comme une manière amusante et interactive pour les enfants de découvrir une deuxième langue dans leurs premières années, au moment où le cerveau est le plus à même d’absorber de nouveaux langages. L’application est utilisée par plus de 1000 familles en Allemagne; vous pouvez en apprendre plus ici:

La télévision BBC produit de superbes contenus éducatifs pour enfants qui sont regardés dans le monde entier. Alpha Blocks est amusant, éducatif, et apporte aux enfants une vraie curiosité pour les langues ainsi que pour leurs différences, et cela sans ralentir le développement de leur langue maternelle. Retrouvez Alpha Blocks ici:

Cette application est une façon très belle et interactive de découvrir les animaux à l’intérieur d’un jeu de type “livre d’images”.

Prêt à jouer et à apprendre l’Anglais avec votre enfant? Vous pouvez vous inscrire pour essayer Lingumi avec votre enfant avec ce lien. Nous sommes impatients que vous rejoigniez le Club Lingumi!

Continue reading: